Processed with VSCOcam with f2 preset

Alors le surf, impossible ou pas ?? On vous laisse le découvrir en images : notre apprentissage dans l’un des plus beaux spots de surf de la planète !

Depuis notre arrivée à Bali, pas un jour ne se passe ailleurs que sur une planche ! Et pour cause : ici, la location d’une planche à la journée revient à environ 4 euros. Etant débutants, nous avons commencé par prendre un cours de deux heures (environ 35 euros) avec un professeur balinais – ici, les surfschool ne manquent pas ! Puis nous avons loué des planches chaque jour pour progresser un peu plus. La plage de Kuta est idéale pour les débutants, mais convient aussi aux confirmés ! Chaque jour, des centaines de surfers se partagent les vagues du bord de mer.

Alors le surf, impossible ou pas ?? Et bien on n’a pas franchement galéré ! J’en avais déjà fait dans ma Bretagne chérie, à la pointe de la Torche, j’avais donc quelques bases. Pour Florent, un peu plus compliqué malgré son très bon niveau de snowboard. L’appréhension de la glisse n’est pas la même sur la neige et sur l’eau. Les premières minutes consistent donc à s’habituer aux sensations, trouver son équilibre, savoir à quel moment commencer à ramer, réussir à se mettre debout sur planche et à le rester, dans les vagues dites “blanches” (l’écume produite par les vagues). Puis, lorsque l’on est plus assuré, on peut tenter de “prendre” les vagues “vertes”, plus difficile, mais avec des sensations proportionnelles à la puissance de la vague !

Bref, nous adorons ce sport et toute la culture qui l’accompagne, et espérons progresser assez pour pouvoir accomplir les fameux virages dans quelques semaines… peut-être à l’occasion d’un stage de surf en fin de mois si nos finances nous le permettent. A suivre ! En attendant, voici quelques photos prises avec la GoPro du “line up” et des “breaks” (oui, on parle le Brice de Nice maintenant).

Processed with VSCOcam with g3 presetProcessed with VSCOcam with p5 presetProcessed with VSCOcam with g3 presetProcessed with VSCOcam with g3 presetProcessed with VSCOcam with g3 presetProcessed with VSCOcam with g3 presetProcessed with VSCOcam with f2 presetProcessed with VSCOcam with p5 presetProcessed with VSCOcam with m3 presetProcessed with VSCOcam with g3 presetProcessed with VSCOcam with f2 preset

5 réponses
  1. Aklanoa
    Aklanoa dit :

    Je suis tomber sur cet article. ta deuxième photo me donne tellement envie de retourner à l’eau.
    Comme toi j’ai quelques base en surf. Mais j’ai peur d’avoir mal… et c’est mon gros soucis. (et je surf en mni malibu et non en longboard)
    Je ne sort que dans certain type de conditions. Quand les séries sont belle, propre et pas trop mousseuse, pour être sur de ne pas me faire prendre par une machine à laver (tu vois le truc) ^^

    enfin bon, le surf, c’est pour moi un loisir et surtout pas un sport alors je ne me force pas, et je kiff !
    (par contre le paddle, je ne sais pas pour toi mais pour moi, ça a été tout de suite beaucoup plus facile)

    Répondre
    • Margaux
      Margaux dit :

      Ah oui je connais le stress de l’effet machine à laver ! C’est clair que ça fait vraiment flipper parfois… c’est pour ça que j’aimerais faire un stage de surf, pour avoir des pros avec moi qui me poussent et me donnent des conseils. C’est marrant que tu dises c’est un loisirs et pas un sport ! Le sport c’est censé être un loisirs et vice versa ;) Pour moi, le surf est tellement physique que c’est autant un loisirs qu’un sport. Après je vois où tu veux en venir, et c’est vrai que le SUP est nettement moins flippant et beaucoup plus facile. J’aime beaucoup le SUP aussi mais pas pour la même chose, c’est plus doux mais aussi parfois un peu plus ennuyeux – en tous cas dans la façon dont j’en fais. Le surf permet une sensation de vitesse et de glisse assez inégalable… même en snowboard je prends moins de plaisir.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

82 + = 90