IMG_9876

Kia Ora (bienvenue en Maori) en terre du milieu ! Aujourd’hui je vous emmène découvrir le sud de l’île du sud de la Nouvelle-Zélande, de la Péninsule d’Otago à la région de Fjords. Une plongée au coeur de la vie sauvage et des décors du Seigneur des Anneaux, aux allures de bout du monde.

on the road again

Après nos deux jours de snowboard et trois nuits de repos dans une “vraie” maison, le voyage a repris à bord de notre nouveau Van. Le roadtrip prend un tout autre visage qu’en Australie. La nature est omniprésente, conséquente et grandiose, si bien qu’à chaque virage, on a envie de s’arrêter pour admirer le paysage et prendre des photos ! Nous sommes au tout début du printemps, et les températures sont encore très basses, ce qui rend le voyage assez rocambolesque. Nous dormons dans le van avec des températures négatives, avec deux couches en bas, quatre couches en haut (je dors en doudoune) + le duvet + la couette. Les installations dans la nature sont plutôt sommaires : pas de douches, que des toilettes naturelles… c’est encore la croix et la bannière pour se laver ! Mais c’est une super expérience, on a vraiment l’impression de vivre “into the wild”.

67XYZWUV

otago pe

Pour commencer, nous avons mis le cap au sud avec en ligne de mire les phoques, les lions de mer et les pingouins (vous connaissez notre amour pour les petites bêtes maintenant !). La région d’Otago ressemble énormément à l’Irlande, la faune de l’Antarctique en plus. La route longe l’océan, donnant une vue plongeante sur le bord de mer escarpé, les champs verts pleins de moutons et les petits villages côtiers de pêcheurs. La côte est assez industrialisée mais reste très sauvage et préservée. Il est possible d’y approcher la vie sauvage comme rarement nous avions pu le faire.

Informations pratiques : l’Otago Peninsula jouxte la ville de Dunedin dont le centre-ville est assez sympa, avec ses airs de vieille ville industrielle anglaise. Déjeunez au Best Café, où vous pourrez déguster le meilleur Fish & Chips de la région, avant de découvrir la richesse des paysages et de la vie sauavage de la péninsule d’Otago. Meilleur spot : Sandfly Bay, accessible en 20 minutes à pied depuis le parking de la Seal Point Road.  Les lions de mer s’y prélassent, et on peut les approcher de très près (attention quand même !) dans leur environnement naturel.

F3EDIBLMNOPQRST8

fjordland

La visite le long de la péninsule d’Otago terminée, nous avons pris la direction de Fjordland, la région la plus au sud et la plus sauvage de la Nouvelle-Zélande. Cet endroit se caractérise par ses bras de mer qui s’enfoncent dans les terres à travers les montagnes. Fjordland a été formé par la fonte d’un glacier qui a créé un paysage accidenté de vallées, de monts enneigés et de lacs. De multiples chemins de randonnée permettent de découvrir l’endroit, mais étant donné le froid glacial, nous ne nous y sommes pas aventurés… et avons préféré faire l’attraction principale de Fjordland : Milford Sound. Ce gigantesque bras d’eau, mi-eau douce mi-mer de Tasman s’explore à bord d’un bateau, permettant d’en découvrir les montagnes, falaises, cascades… La vie sauvage y a également ses quartiers : dauphins, pingouins et phoques y sont des résidents fidèles et facilement observables. Un endroit d’une beauté indescriptible. Ce n’est pas pour rien si Peter Jackson en a fait un des lieux de tournage du Seigneur des Anneaux.

Informations pratiques : plusieurs compagnies proposent la même croisière, certaines mettant davantage l’accent sur les panoramas ou la vie sauvage. Je conseille Mitre Peak Cruises ou Jucy Cruize, dont les bateaux sont les plus petits. Venez avant midi, car les bus de touristes débarquent en début d’après-midi. Nous sommes arrivés à 10h et étions seulement 4 sur le bateau. Une visite privée, c’est quand même plus sympa !

BCDEFGKJLMNQRDCIM100GOPROHITKea

10 réponses
  1. St. Trop
    St. Trop dit :

    Tena korua .Très beaux paysages : grandioses et sauvages. Faune très riche. Ka pai. On en redemande. Kei te pehea korua? Gros bisous………

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × deux =

− 2 = 4